Colloque Paris 18-20 décembre 2013

Risques et accidents industriels (fin xviie – fin xixe siècle)

 Industrial hazards and accidents (late 17th– late 19th century)

 Colloque 18-20 décembre 2013 – Paris

Conference 18th-20th December 2013 – Paris

 

Amphithéâtre Jean-Baptiste Say

Conservatoire National des Arts et Métiers

292, rue Saint-Martin  75003 Paris

Contact : Thomas Le Roux, tleroux@ehess.fr et thomas.leroux@history.ox.ac.uk.

Télécharger le programme (pdf)

Mercredi 18 décembre 2013

18 h. Visite de l’exposition, Visit of the exhibition « Les paris de l’industrie » ; réfectoire des Cordeliers, Paris 6e ; cocktail. Inscription obligatoire / Registration required.

Jeudi 19 décembre

À partir de 8 h 30, accueil, café

9.00. Jean-Claude Ruano-Borbalan et Michel Letté (CNAM – HT2S). Ouverture du colloque

Thomas Le Roux (Maison Française d’Oxford / CRH-EHESS/CNRS).

Introduction

9. 30 – 11 h 00. Risques, savoirs et marché (I)

Chair : Lissa Roberts (University of Twente)

9.30. Arwen Mohun (University of Delaware)

Seamanship and the Management of Maritime Risk in the Age of Sail

10.00. Judith Rainhorn (Université Lille-Nord de France (Valenciennes)/Institut Universitaire de France, Esopp)

Blanc de zinc contre blanc de plomb, ou le risque industriel entre savoir médical, régulation et marché. France – Belgique, XIXe siècle

10.30. Discussion

11.15 – 13.00. Risques, savoirs et marché (II)

Chair : Paul-André Rosental (Sciences-Po)

11.15. Gilles Maury (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille /LACTH)

Effet Phoenix Les architectes du XIXe siècle et l’incendie industriel, un enjeu professionnel ?

11.45. Raymond Dartevelle (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IDHE-CNRS (UMR 8533))

L’enseignement des risques et accidents industriels par les assureurs français : un préalable aux formes de gestion et de régulation (1884-1914)

12.15. Discussion

13.00 – 14.30. Repas

14.30 – 16.45. Mesurer le risque au travail autour du moment 1900

Chair : Patrick Fridenson (CRH-EHESS/CNRS)

14.30. Anna Pellegrino (Université de Padoue, laboratoire Identités-Cultures-Territoires (ICT) (EA 337) de l’Université Paris Diderot-Paris 7)

La perception de la nocivité sociale du risque d’accidents du travail à travers la documentation photographique en Italie au XIXe et au XXe siècle

15.00. Marco Saraceno (Université Paris Ouest-Nanterre, IDHE)

Mesurer le risque par la fatigue : la psychophysiologie dans les débats sur l’indemnisation des accidents  du travail à la fin du XIXe siècle. Les cas de Zaccaria Trèves et Armand Imbert

15.30. Isabelle Lespinet-Moret (Université Paris Ouest-Nanterre, IDHE)

Héritages et innovations en matière d’accident du travail dans la régulation transnationale de l’Organisation Internationale du Travail, 1919-1939

16.00. Discussion

16.45. Keynote lecture

Joseph Melling (University of Exeter), Christopher Sellers (State University of New York)

Industrial Hazard Regime

Finir à 18 h

Vendredi 20 décembre

9.15 – 11.00. Le long terme des politiques de secours et soin (I)

Chair : Liliane Hilaire-Pérez (Université Paris VII / EHESS)

9.15. Eric Soullard (Université de Grenoble II)

La Machine de Marly. Accidents du travail, pensions de veuves et survivance du poste, la politique sociale des Bâtiments du roi face aux accidents du travail (1680-1780)

9.45. Frédéric Caille (Université de Savoie)

L’héroïsme-écran de la mort technologique : la célébration du courage civil dans l’accident industriel ou productif au XIXe siècle

10.15. Discussion

11.15 – 13.00. Le long terme des politiques de secours et soin (II)

Chair : Philippe Minard (Université Paris 8 / EHESS)

11.15. Barry Doyle (University of Huddersfield)

Managing, funding and caring for industrial accidents in late nineteenth century England

11.45. Nicolas Vabre (Université du Havre)

Entre soin et régulation. L’exemple de la clinique syndicale de Cherbourg avant la Première Guerre mondiale

12.15. Discussion

13.00 – 14.30. Repas

14.30 – 16.15. Risques urbains

Chair : Denis Woronoff (Université Paris I – Panthéon Sorbonne)

14.30. Merel Klein (University of Amsterdam)

Regulation of industrial hazards in a period of transfer and transition: the everyday policies on dangerous workshops and industries in Amsterdam (1810-1830)

15.00. Sacha Tomic (CH2ST – EA 127 – Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

La gestion du risque chimique en milieu urbain : les conséquences de l’explosion du magasin Fontaine à Paris en 1869

15.30. Discussion

16.30 – 18.15. Incendies industriels

Chair : Cornel Zwierlein (Harvard University/Ruhr-Universität Bochum)

16.30. François Jarrige (université de bourgogne (centre G. Chevrier), Bénédicte Reynaud (Paris Jourdan Sciences Economiques)

Les usines en feu. Industrialisations, risques et incendies au milieu du XIXe siècle (France, 1830-1870)

17.00. Niels Van Manen (VU University Amsterdam)

Goad’s maps of fire hazards: mapping industrial risks, normalising industrial dangers

17.30. Discussion

18.15. Conclusions finir à 18 h

L’accident technique questionne notre société industrielle ; il est constitutif de la notion de « société du risque » que scientifiques, sociologues, géographes ou anthropologues ont popularisée depuis les années 1980. Néanmoins, il est nécessaire de prendre du recul en replaçant cette notion dans la longue durée. Si les historiens se sont aussi emparés de cette question, ils ont surtout étudié la période contemporaine, scène d’accidents spectaculaires pouvant tourner à la catastrophe industrielle. Or, l’accident industriel (ou artisanal, ou encore minier) émaille le processus antérieur de développement économique de l’Europe. Il accompagne en effet la naissance de la société industrielle qu’il a contribué à façonner.

Ce colloque entend contribuer à une meilleure connaissance de cette « première » histoire, mal connue, afin de caractériser les risques et accidents artisanaux et industriels durant ce premier moment d’acclimatation industrielle. A la fin du XVIIe siècle, l’essor de l’économie politique et de la science des probabilités donne un cadre conceptuel nouveau à l’analyse des relations entre les activités productives et leurs effets induits. Deux siècles plus tard, les dispositifs assurantiels ont conquis les modes de gestion du risque. Au sein de ce processus séculaire, ce colloque a également pour but de rassembler des problématiques souvent disjointes (techniques, économiques, politiques, médicales, urbaines, etc.) dans une compréhension globale de leur émergence et de leur incidence sur la société.

 Technological accidents question our industrial society; they are an inherent part of the “risk society” concept that scientists, sociologists, geographers and anthropologists have popularised since the eighties. However, in order to step back and take a longer term view, historicization of the concept is necessary. Although historians have also begun to examine this question, they have focused primarily on the most contemporary period during which spectacular accidents have occurred and have sometimes led to disasters. But industrial (or artisanal or mining) accidents occurred throughout the earlier economic development process in Europe. They went hand in hand with the emergence of the industrial society that they helped to create. This conference aims to contribute to a greater understanding of this “first” ill-known historical period in order to define artisanal and industrial hazards and accidents during the early period of industrial adjustment. During the late 17th century, the growth of both economics and probability theory provided a new conceptual framework for the analysis of the relationship between productive activities and their effects. Two centuries later, insurance schemes had become the main form of risk management.  Focusing on this process which has evolved over several centuries, the conference also aims to pull together issues often considered separately (for example from a technical, economic, political, medical or urban perspective) in order to gain a broader understanding of their emergence and impact on society.

 
Comité d’organisation / Organizing Committee
Claire Barillé (Université Paris Ouest Nanterre – IDHE)
Guillaume Carnino (CRH – CNRS/EHESS, COSTECH-UTC)
Jean-Baptiste Fressoz (Centre Koyré – EHESS)
Frédéric Graber (CRH – CNRS/EHESS)
François Jarrige (Université de Bourgogne)
Thomas Le Roux (Maison Française d’Oxford, CRH – CNRS/EHESS)
Michel Letté (CNAM)
Christelle Rabier (EHESS Marseille)
Marie Thébaud-Sorger (CRH – CNRS/EHESS)

 

Comité scientifique / Scientific Committee
Patrice Bret (Centre Koyré – EHESS)
Robert Fox (University of Oxford)
Patrick Fridenson (CRH – CNRS/EHESS)
Liliane Hilaire-Perez (Université Paris 7, EHESS)
Jan Lucassen (International Institute of Social History, Amsterdam)
Philippe Minard (Université Paris 8 – IDHE, EHESS)
Lissa Roberts (University of Twente)
Dominique Pestre (Max Planck Institut Berlin, Centre Koyré – EHESS)
Paul-André Rosental (Sciences-Po Paris)
Denis Woronoff (Université Paris 1)
Cornel Zwierlein (Harvard University/Ruhr-Universität Bochum)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *